menu

Oligoéléments: une alimentation équilibrée suffit à pourvoir aux besoins du corps

Fer, zinc, iode, manganèse… Autant de nutriments essentiels, mais dont il ne faut pas abuser. Un régime équilibré se révèle souvent plus efficace que des compléments alimentaires.

Oligos, en grec, signifie «petit» ou «peu abondant»: dans l’organisme, les oligoéléments sont présents en quantités infinitésimales, mais ils n’en sont pas moins indispensables à son bon fonctionnement. Certains participent aux réactions enzymatiques, d’autres interfèrent avec les hormones, aident l’organisme à se défendre… Voilà pourquoi des carences en oligoéléments – mais aussi, à l’inverse, des excès – peuvent nous fragiliser, voire nous rendre malades.

Des carences très rares

Dans nos pays développés, les vraies carences sont rares. Mais on peut toutefois être exposé à un déficit plus ou moins important dans certaines circonstances de la vie. Cela peut être le cas chez des femmes durant la grossesse et l’allaitement pour le fer, le zinc et l’iode, dont les besoins sont accrus. Le manque de fer est, par ailleurs, récurrent chez certaines femmes du fait des saignements menstruels. On l’observe aussi lors de la puberté, quand l’accélération de la croissance augmente les besoins en fer.

Autre risque: une activité sportive intense, source de transpiration et d’élimination des minéraux, peut induire un déficit en fer, zinc, manganèse et cuivre. Ou bien, ce sont des apports alimentaires réduits qui sont en cause, par perte d’appétit ou du fait d’un régime, avec de possibles déficits en fer, cuivre, zinc ou manganèse.

Chercheurs et médecins s’accordent pour penser que notre alimentation actuelle est trop riche en calories vides et que, concernant les oligoéléments, faire correctement son marché est souvent suffisant pour éviter de prendre des suppléments nutritionnels. Une étude publiée en avril 2019 par des scientifiques du Massachusetts vient appuyer ces dires. En travaillant sur les données de quelque 27.000 personnes, les chercheurs ont comparé la santé et le risque de décès d’Américains ayant une alimentation équilibrée ou consommateurs de compléments alimentaires.

En savoir plus